Accueil La Commune Les Maires de La Trétoire

Les Maires de La Trétoire

Première approche

S'agissant de la période révolutionnaire, avant 1805, il conviendra d'étudier les registres de délibération du conseil municipal, et de regarder la série 2 M 56 aux archives départementales pour connaître précisément les noms et les fonctions.

Ne sont indiqués ici que les noms repérés dans les registres d'état-civil, et les précisions sur la filiation. Les registres de délibérations pourront donner un éclairage sur l'action des maires.

1792, 1793 : [Jean Pierre] Antoine SERRURIER

Maire, agent municipal

1793 : Pierre François LÉAUTÉ

Membre du conseil général de la commune, officier public

Curé de la Trétoire de 1764 à 1793.

Denis Honoré MICHON

Adjoint

Antoine GRANDPIERRE

Adjoint

1805-1821 : Jean Pierre Antoine SERRURIER (1752-1835)

Maire

Vigneron, manouvrier à Champlion

né le 30.8.1752 à La Trétoire, décédé le 8.2.1835 à La Trétoire,

fils d'Antoine SERRURIER (Boitron 1723-1774 La Trétoire- ) et de Catherine CUISINIER (La Trétoire 1715-1788 La Trétoire) , époux le 8.1.1777 à La Trétoire de Marie Jeanne CHÉRIER (23.3.1752 La Trétoire- )

1821-1831 : Pierre CUISINIER (1754-1832)

Maire

Meunier à Coton

né le 24.2.1754 à La Trétoire, décédé le12.11.1832 à La Trétoire

fils de Pierre CUISINIER, meunier à Coton, et de Marie Geneviève OFFROY (30.8.1730 Chamigny- ),

marié avec Véronique DARAS

1831-1840 : Eloi Nicolas LAUBRY (1765-1850)

Maire

Marchand cirier, cultivateur à Gibraltar, puis marchand de bois à Rebais

né le 30.11.1765 à La Trétoire, décédé le 28.12.1850 à Rebais,

fils de Claude Nicolas LAUBRY, marchand cirier, et de Marie Anne JULIEN, marié le 9 Frimaire an IV (30.11.1795) à La Trétoire avec Marie Madeleine CHERIER (8.9.1761 La Trétoire- ), fille de Jean CHERIÉ (17.9.1722 La Trétoire-19.08.1789 La Trétoire), laboureur à La Trétoire (Le Vinot), marguillier de la paroisse et de Marie NITOT (11.10.1727 Boitron -29 Thermidor an VIII (17.08.1800) La Trétoire), laboureuse à La Trétoire.

(En 1814, il sembleraitt que Napoléon se soit réuni avec ses généraux à Gibraltar chez M. LAUBRY).

1840-1873 : Pierre Joseph CHÉRIER (1800-1879)

Maire

Procès verbal d'installation du maire et de l'adjoint, nommé par arrêté du 12 août 1840 : « Cherrier Pierre Joseph cultivateur à Champlabride, marié. Nous maire, avons invité Mr Cherrier à prêter le serment de suite il a juré fidélité au roi des français, obéissance à la charte constitutionnelle et au lois du royaume ». [ADSM , 2 M 56]

Cultivateur à La Trétoire (Champlabride),

né le 14 Pluviose an VIII (03.02.1800) à Boitron ,

décédé le 09.08.1879 Rebais, inhumé à La Trétoire.

marié le 14.05.1823 à La Trétoire avec Théophile MOUSSIN

(8 Prairial an VIII (28.5.1800) La Trétoire-28.12.1858 La Trétoire, Champlabride)

On y lit sur la plaque de cuivre qui était sur sa sépulture au cimetière de La Trétoire : "Ici repose pierre joseph CHERRIER. décédé à rebais le 7 août 1879. a l'age de 79 ans. il est regretté, de ses parents; et amis. priez pour lui.".

Sa soeur, Marie Catherine Rose CHERIER avait épousé Claude Nicolas Eloi LAUBRY, fils d'Eloi Nicolas, cultivateur à Bois Baudry de Doue. La mère de Pierre Joseph et Marie Catherine, Catherine Françoise MOREAU, propriétaire demeurant à Boitron, fit une donation à ses deux enfants devant Maître Tirrion, notaire à Rebais le 8 décembre 1826. [Esprit HOUDRICHON (1797-1875)

Adjoint au maire de La Trétoire de 1852 à 1865

né le 15 Nivose an V (04.01.1797) à La Trétoire, décédé le 01.03.1875 à La Trétoire

Cultivateur à Launoy de La Trétoire

Denis Esprit II, fils aîné de Denis Esprit I HOUDRICHON (1777-1842), né en 1797 à Launoy de La Trétoire, reprend la ferme de Launoy composée en 1835 de "4 bouges de logis de fond en comble consistant en une maison, chambre basse, chambre haute, grenier dessus, une laiterie, une écurie et une grange", puis 9 ares 60 ca de jardins et clos.

A la ferme, en 1836, vivent Esprit et sa femme Marie Constance, les deux fils et une domestique. Il y avait neuf chevaux (le Blond, Carat, Madame Bicot, la Grise, Rosette, Margot, Charbonnier, et Bigou) et une douzaine de vaches. Le matériel était composé de voitures : "la neuve, la seconde à roues larges, la petite voiture, un tombereau et quatre charrues".

Des assurances contre la mortalité des bestiaux, contre l'incendie et la grêle étaient contractées. En 1843, les neuf hectares de blé d'hiver et neuf hectares d'avoines étaient assurés contre la grêle. On sait qu'en 1849, il faisait des charrois de pierre pour la construction de route - les terres de Launoy sont en effet riches en pierres meulières utiles pour la fabrique de meules de La Ferté-sous-Jouarre).

En 1829, il s'était marié à Marie Constance HOUDRICHON, une cousine germaine. Il apporte en dot "la somme de 3000 F qu'il a en sa possession tant en deniers comptant qu'en bestiaux et ustensiles aratoires, le tout lui provenant de ses droits mobiliers de la succession de Julie Félicité MUTEL, sa mère. La future épouse apporte en dot 800 F". En cas de dissolution de la communauté par le décès d'un des époux, le survivant reprend un lit garni, une armoire et une commode : si c'est l'homme, il reprend un cheval scellé et bridé, si c'est la femme, elle reprend une vache.

Sergent major de la garde Nationale en 1836, il est conseiller municipal de 1848 à 1852, puis adjoint au maire de La Trétoire de 1852 à 1865.

Ses deux fils sont Denis Esprit III, né en 1832, qui reprendra la ferme, et Alphonse né en 1834 qui deviendra clerc de notaire.

En 1842, lors de la mort de son père, il doit régler les obsèques et frais divers : "7 F au bedeau pour la fosse, 8 F au charron pour la bierre, 10 F au médecin pour traitement, 11 F au perruquier, 13 F pour une bouteille à Bouchelat et 2 paires de sabots de 0,40 F". (Sources : archives Maurice HOUDRICHON, Launoy de La Trétoire)

1873-1879 : Alexandre CHÉRIER (1825- )

Maire du 18.6.1873 au 10.2.1879

Cultivateur à La Trétoire (1864) puis à Dagny (1890)

né le 5.6.1825 à La Trétoire, fils du précédent,

Quitte La Trétoire en 1879 pour habiter la ferme du manoir Soulavie à Villiers Templon, sur la commune de Saint-Mars

marié le 7.1.1856 à Lescherolles avec Hermance Angéline MAYEUR (8.12.1834 Lescherolles- )

Il est le frère de mon arrière arrière grand-mère Eugénie CHÉRIER (1831 La Trétoire-1903 Saint-Siméon).

Son fils aîné Eugène CHÉRIER (1857- ), agriculteur à St-Mars-en-Brie (Villiers Templon)

a été Maire de Saint-Mars de 1893 à 1914, (il est l'arrière grand-père du Dr Brigitte CHÉRIER de Rebais)

et son fils cadet Paul CHÉRIER (31.10.1862 La Trétoire-1938 Dagny), cultivateur à Dagny,

a été maire de Dagny de 1896 à 1908.

1879-1886 : Victor FOSSE (1825-1891)

Maire

Cultivateur à La Trétoire

Victor Aimé FOSSE, né le 8.1.1825 à Doue, décédé le 23.2.1891 à La Trétoire,

marié le 11.2.1857 à La Trétoire avec Marie Joséphione MOUSIN (1.1.1832 La Trétoire- ), fille de Nicolas Jérôme MOUSSIN et de Marie Louise COUESNON.

1886-1892 : Joseph Alexandre CHERRIER (1827-1892)

Maire

Propriétaire à Champlabride

né le 27.12.1827 à La Trétoire (Champlabride), décédé le18.5.1892 à La Trétoire

fils de François CHERRIER ( -1853) et de Véronique FAUVET ( -1871), marié en premières noces avec Louise Clarisse CHERRIER ( - 15.8.1873 Clermont, Oise), remarié le 11.12.1880 à La Trétoire avec Marie Désirée MUNERAT (1856- ).

1892-1903 : Gustave MATHIEU (1852-1903)

Maire

Entrepreneur de travaux publics, puis cultivateur à La Trétoire

né le 14.9.1852 à Rebais (Les Jardins), décédé le 12.10.1903 à La Trétoire,

marié le 4.12.1880 à La Trétoire avec Amélie Lucie DAVENNE (13.4.1853 La Trétoire- ).

1903- : Louis Eugène Alexandre FONTAINE (1841- )

Maire

Meunier à Bussières (Séricourt) puis à La Trétoire

né le 17.7.1841 à La Trétoire (Moulin Neuf), décédé après 1903,

marié le 16.11.1863 à La Trétoire avec Madeleine Eugénie HOUDRÉ (20.7.1842 La Trétoire-)

Emile HOUDRICHON (1859-1940), maire de La Trétoire de 1908 à 1912.

Emile Ludovic HOUDRICHON

né le 26.10.1859 à La Trétoire + le 8.4.1940 à La Trétoire (Le Vinot)

Cultivateur à La Trétoire (Launoy),

conseiller municipal (1900-1908), maire de La Trétoire (du 17 mai 1908 au 15 mai 1912)

épouse le 8.2.1890 à La Trétoire Prudence Eugénie PETIT née le 1.10.1866 à La Trétoire (Le Vinot) + le 25.12.1943 à La Trétoire (Le Vinot).

 

Denis SARAZIN-CHARPENTIER / mars 2011